L’alternance c’est faire le choix de l’excellence pour son avenir

0
70

Une journée consacrée à l’alternance, c’est le défi que s’est lancé la Mission Locale Cannes Pays de Lérins lors de la Quinzaine de l’Emploi où une trentaine d’organismes de formation s’est mobilisée pour faire connaître leurs écoles, les secteurs qui recrutent, les formations disponibles et le niveau requis.

Pourquoi faire le choix de l’alternance à l’heure où le marché du travail est en recherche constant de candidats ?

Outre l’aspect financier, les entreprises recherchent des employés avec de l’expérience, des diplômes et un savoir-être qui correspond au valeurs de la société. Quant aux apprentis les avantages sont multiples : formation gratuite, indépendance financière, diplôme, expérience professionnelle, mise en pratique immédiate des connaissances… C’est d’ailleurs ce qu’apprécient les jeunes filles en 4ème années de coiffure à la Faculté des Métiers de la Ville de Cannes, venues pour l’occasion faire une démonstration de leurs acquis durant leurs années d’apprentissage et répondre aux questions éventuels du public.

Quant aux jeunes venus pour l’occasion, leurs raisons sont multiples, « je suis venue pour essayer de voir s’il m’est possible de trouver un employeur dans l’esthétisme » témoigne Elodie désireuse de se former par la voie de l’apprentissage. D’autres viennent, car leur projet professionnel n’est pas totalement défini comme Imane qui nous indique « je ne sais pas exactement ce que je souhaite faire. Je viens prendre des informations sur ce qu’est l’alternance ».

Fini la voie de garage

En pleine démocratisation, de nombreux secteurs recrutent et prônent aussi bien la mixité « nous avons des jeunes filles qui intègrent nos formations mécaniques auto » rapporte Géraldine Cortessa de l’IFA Formation Automobile, que l’entrepreneuriat comme l’explique Romain Barbot, de l’U2P (Union des Entreprises de Proximité). « Nous sommes là aujourd’hui pour faire découvrir tous les métiers dont ceux en tension (boulanger, coiffeur …) et faire savoir que suite à une formation, il est tout à fait possible de devenir son propre patron. D’ailleurs, nous savons qu’au bout de 10 ans, une personne sur deux ayant choisi une filière de l’artisanat devient son propre patron. « 

Une journée qui a satisfait les partenaires, « de nombreux jeunes se sont intéressés aux filières que nous proposons » rapporte Dominique Sallay de l’IDRAC business School, satisfaite de cette journée d’échange et de rencontre. « Les profils sont variés et très intéressants » relate Anne Cohen de la Faculté des Métiers et de l’Hôtellerie de Cannes, en évoquant un jeune au CV idéal pour un BTS tourisme.

Tout au long de la journée, jeunes de tout âge, parents, entrepreneurs … se sont ainsi succédés au sein de ce forum pour rencontrer, s’informer et candidater auprès des différents recruteurs. Du bâtiment en passant par le nautisme, l’administratif, le marketing, sans oublier le tourisme, l’hôtellerie ou la restauration, le secteur médical… tous les secteurs étaient représentés pour faire le bonheur de tous.

Retour en images sur cette journée